Le Cirque du Soleil fait honneur à la Place Bell

Une libellule faisant de l'équilibre sur canne a émerveillé le public de la Place Bell.

ÉVÉNEMENT. La première lavalloise du spectacle OVO a reçu un accueil chaleureux du public qui assistait au coup d'envoi des activités de la Place Bell dans la soirée du 13 septembre.

Publicité

«C'est toujours plaisant de voir une telle entreprise née ici, au Québec, nous faire l'honneur d'inaugurer notre nouvel amphithéâtre, résumait Christiane Yoakim, présidente du conseil municipal de Laval, lors du cocktail d'honneur précédant le spectacle. Le Cirque du Soleil fait partie de notre ADN.»

«Rien ne bat la sensation de voler quand les gars te lèvent et te lancent dans les airs.»

Nansy Damianova, voltigeuse

La coccinelle a cherché l'amour chez une mouche étrangère toute la soirée.

Dans l'attente des jongleuses de pied chinoises, incarnant des fourmis jouant avec des tambours aux allures de kiwi, d'étranges personnages armés de filet se promenaient dans les allées, cherchant à capturer les premiers insectes faisant leur apparition.

Au fond de la scène, une termitière a servi d'écran géant au fil des numéros dont l'impressionnant tour de force du contorsionniste libellule et la sortie du cocon d'un papillon, suivi d'un duo de sangles aériennes, cadeau des Québécois Catherine Audy et Alexis Martel.

Avant l'entracte, le cadre russe n'a pas manqué d'impressionner les spectateurs avec sa haute voltige orchestrée par huit Ukrainiens, deux Québécoises et une Russe. S'étant côtoyées plusieurs années au sein du club montréalais Gymnix, Camille Santerre et Nansy Damianova font maintenant équipe dans les airs.

Catherine Audy et Alexis Martel incarnent de gracieux papillons jouant dans les airs.

«J'ai été gymnaste durant 14 ans et j'allais voir les spectacles du Cirque du Soleil, sachant que j'aimerais faire ça un jour, confiait Camille, quelques heures avant de grimper sur les structures d'acier. J'adore sentir que je vole dans les airs et surprendre la peur ou l'émerveillement dans le regard des gens. De plus, c'est vraiment génial de venir inaugurer la Place Bell. Mes parents seront là vendredi!»

«Après ma carrière en gymnastique à l'université de l'Utah, à Salt Lake City, je m'ennuyais de la compétition, de continuer Nansy, une ex-Olympienne passionnée depuis toujours par les spectacles du Cirque. Depuis deux ans, je renoue avec le sentiment de performer et le voyage.»

Tout aussi prometteuse, la seconde partie mettait en vedette un trio acrobatique, une performance de fil mou et la colonie de criquets sautant et marchant avec des trampolines et un mur plein de surprises.

Tout au long de la soirée, une coccinelle bien en chair et farceuse, une mouche responsable de l'œuf emblème du spectacle, ainsi que le chef de la communauté d'insectes nommé Maître Flippo ont également servi de nombreux intermèdes comiques à saveur clownesque.

Publicité

À lire aussi