Arrêté après avoir séquestré une autostoppeuse

Benoit LeBlanc benoit.leblanc@tc.tc
Publié le 17 octobre 2016

Au total, la chasse au chauffard n'aura duré pas plus que sept minutes dans les rues d'Auteuil.

©TC Media - Archives

VIMONT. Le secteur des boulevards Belgrade, Bellerose et des Laurentides a connu un début de matinée animé quand plusieurs autopatrouilles ont pris en chasse un véhicule dont venait de s'éjecter une femme, le 16 octobre, vers 4h30.

En assistance sur les lieux d'un léger accrochage, à l'intersection de Belgrade et des Laurentides, des patrouilleurs ont assisté à une étrange scène quand une passagère a sauté en bas d'un véhicule qui passait devant eux, ralentissant pour s'arrêter au feu rouge.

La dame s'est dirigée aussitôt vers les policiers pour les prévenir que le conducteur ne voulait pas la laisser sortir de son véhicule après l'avoir prise en autostop, boulevard Ontario, à Montréal.

Fuite à répétition

Les patrouilleurs ont alors accosté l'individu, lui demandant de sortir de son véhicule, mais celui-ci a préféré prendre la fuite en empruntant le boulevard Belgrade, direction Ouest, se retrouvant face à face avec une voiture de police appelée en renfort.

À ce moment, on a exigé de nouveau qu'il sorte de son véhicule. «Le conducteur a sorti ses mains pour montrer qu'il n'était pas armé, mais il vivait un délirium agité et tenait des propos incohérents, disant qu'on n'était pas des vrais policiers, qu'ils allaient le tuer», de mentionner Evelyne Boudreau, des Affaires publiques de la Police de Laval.

Refusant toujours de se rendre, le conducteur a décidé de revenir sur ses pas. Une poursuite s'est amorcée dans quelques rues d'Auteuil, dont le boulevard Prudentiel et la rue de Lausanne.

Roulant à très haute vélocité, le fuyard a décollé de la chaussée en franchissant le boulevard des Laurentides, provoquant des dommages à son véhicule une fois retombé sur l'asphalte. Des flammes ont commencé à sortir dessous le véhicule, en plus de la boucane se faisant de plus en plus dense, ce qui a obligé le chauffard à s'immobiliser définitivement au bout du boulevard Bellerose, à la jonction de l'avenue Francis-Hughes.

Tout en réclamant le soutien du Service de sécurité incendie, les policiers se sont mis à plusieurs pour maîtriser l'individu intoxiqué.

Accusations

Montréalais de 47 ans, l'homme est demeuré détenu jusqu'à sa comparution, accusé de conduite dangereuse, avec facultés affaiblies, ainsi que poursuite sans collision.

La passagère autostoppeuse, âgée dans la cinquantaine, a préféré ne pas porter plainte.