Sections

Les Cubains trop forts pour les Pirates


Publié le 20 juillet 2017

Oscar Hernandez a menotté les frappeurs des Pirates.

©Mario Beauregard

BASEBALL JUNIOR. Les Pirates de Laval n'ont pas fait le poids face à la formation nationale des moins de 18 ans de Cuba, le 19 juillet, au parc Paul-Marcel-Maheu.

La troupe de Daniel Brodeur a plié l'échine 7 à 2 après avoir vu les visiteurs exploser en marquant cinq points dans les deux dernières manches. Julio Noguera a été la bougie d'allumage en frappant un simple à la fin de la sixième manche, permettant à deux coureurs de marquer. 

Dans les faits, les Pirates ont perdu 9 à 2 après neuf manches, les sept premières étant comptabilisées pour les statistiques de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ).

Plus de 1500 personnes ont assisté au 11<+>e<+> triomphe de Cuba en 13 sorties face aux formations de la LBJÉQ.

La tête haute

Les Pirates ont croisé le marbre deux fois.
Mario Beauregard

Les Pirates n'ont pas à rougir de leur performance. Ils ont donné espoir à leurs partisans alors qu'ils étaient nez à nez avec les Cubains, 2 à 2, après cinq manches de jeu.

«Les gars ont élevé le jeu d'un cran pour cette partie historique, précise l'entraîneur. Nous avons bien fait en début de rencontre. Les Cubains ont démontré beaucoup de rapidité et ont excellé en défensive. Ils ont contrôlé le match à merveille.»

Le releveur Rafaël Sanchez a fermé la porte aux frappeurs des Pirates en s'amenant en sixième manche. «Les jeunes n'ont pas été trop intimidés jusqu'à ce que le releveur Sanchez arrive au monticule, poursuit Brodeur. Il avait une balle courbe et une rapide assez impressionnantes.»

Hernandez le vainqueur

Plus de 1500 spectateurs ont assisté aux prouesses de l'équipe nationale junior de Cuba.

©Mario Beauregard

Oscar Hernandez a savouré sa deuxième victoire en sol québécois. En cinq manches de travail, il n'a accordé aucun point mérité. Il a permis trois maigres coups sûrs aux Lavallois. 

Au bâton, Maillon Alonso, Loidel Chapelli et Cesar Prieto ont sonné la charge, récoltant respectivement deux points produits pour Alonso et deux points marqués pour Chapelli (joueur du match pour Cuba) et Prieto.  

L'artilleur lavallois Guillaume Cardin a encaissé la défaite, sa quatrième de la campagne. Il a concédé deux points mérités en une manche et deux tiers, venant en relève à Miguel Cienfuegos, qui avait lancé plus de cinq manches. 

Mathieu Charlebois a produit le seul point des Pirates. Matthew Lamarche, Jonathan Pereira et Tyler Havlena pourront se vanter d'avoir obtenu un coup sûr face à Hernandez dans la défaite.

En espagnol

Genesis, la sœur du lanceur et joueur du match des Pirates, Miguel Cienfuegos, a agi comme annonceuse de l'alignement des Cubains, le tout en espagnol. Miguel, qui est originaire du Panama, et son coéquipier Gerard Akkerhuis ont fait un brin de jasette en espagnol avec les joueurs adverses. Les joueurs ont pris  un repas au terme de cette partie mémorable.

«Malgré la défaite, tout le monde est reparti avec de la joie, étant heureux d'avoir été témoin de cette joute historique», conclut Daniel Brodeur.